Paroisse Saint-Léonard de Croissy-sur-Seine
http://eglisecroissy.fr/Ancienne-eglise
      Ancienne église

Ancienne église

Sept siècles durant, surplombant la Seine, elle fut notre église paroissiale


- 1190 - 1210 Robert et Payen de Croci sont les seigneurs du lieu quand s’achève l’édification de l’église dédiée à saint Martin.

- 1212 L’évêque de Paris la confie à Boson, prieur de Saint-Léonard-de-Noblat en Limousin, à charge pour lui d’y déléguer en permanence deux chanoines pour former un prieuré.

- 1224 Certes, Martin est vénéré comme le saint patron, mais très vite on honore aussi Léonard, saint de la délivrance des captifs, dont les religieux du Limousin ont apporté des reliques.
Ainsi, en 1250, Blanche de Castille serait-elle venue ici prier pour la libération de son fils, le futur Saint Louis, alors prisonnier des barbaresques... Flatteuse tradition locale que rien ne peut attester.

- 1280 De grands pèlerinages fort renommés rassemblent à Croissy des foules imposantes et les murs intérieurs sont couverts de nombreux tableaux votifs en reconnaissance pour les demandes exaucées.

Photo chaire ancienne église
- 1644 François Patrocle, membre de la maison royale, chrétien accompli, acquiert le fief qui, durant des décennies, avait appartenu à des seigneurs huguenots : cette pauvre église ne fut pas l’objet de leurs soins et la voici en piètre état...
Avec sa famille et avec l’aide généreuse de la reine Anne d’Autriche qui avait une dévotion particulière pour saint Léonard, Patrocle consolide l’édifice, l’agrandit, le restaure, le décore et installe des cloches nouvelles.
La reine offre également des objets de culte et un magnifique lutrin qui est encore conservé à la paroisse.

- 1775 Gautier de Beauvais alors seigneur de Croissy (c’est à lui que l’on doit la construction du château actuel) entretient fidèlement l’église et il fait fondre les cloches de Patrocle pour en installer deux autres, plus puissantes encore car le village s’est étendu.

- 1781 - 1802 Jean Chanorier, dernier seigneur et premier maire de Croissy prend grand soin de l’édifice, aidé en cela par le curé, Bénigne May, également secrétaire de la Municipalité.
Mais, pour satisfaire aux exigences révolutionnaires, les armes royales et les « signes féodaux » sont effacés ou supprimés : vitraux détruits, murs grattés ou recouverts de chaux, boiseries rebûchées... L’une des cloches est déposée afin d’être fondue pour la défense de la Patrie qui a grand besoin de canons.

- 1793 L’église est fermée, un moment transformée en « Temple de la Raison » et le curé, Bénigne May, renonce au sacerdoce.
L’édifice n’est rendu au culte qu’en 1802... Mais il va vite se révéler trop petit pour accueillir des Croissillons toujours plus nombreux.

- 1850 - 1882 La polémique enfle : les uns, sous la conduite du curé, sont partisans d’agrandir l’édifice, les autres au contraire, souhaitent la construction d’un nouveau lieu de culte. Finalement, le Conseil Municipal fait l’acquisition d’un terrain, la paroisse lance une souscription et, en octobre 1882, la nouvelle église est consacrée par l’évêque de Versailles.

Photo ancienne église à louer
- 1886 On envisage alors de détruire l’ancienne : la Municipalité y fait préalablement opérer des fouilles « archéologiques » et, en attendant, elle la loue, acceptant même qu’on puisse en faire une « vacherie » !

- 1896 L’édifice est sauvé : séduit, un peintre panoramiste, Théophile Poilpot, s’en porte acquéreur et il en fait son atelier.

Elle devient ensuite la propriété de grandes familles qui l’entretiennent tant bien que mal.

- 1976 La Ville rachète l’ancienne église et décide de la restaurer. Elle est aujourd’hui un très bel écrin pour les expositions de peintures et de sculptures, une charmante salle de concerts où se produisent aussi les troupes théâtrales locales.

NB : Toutes les informations de cet article ont été obtenues grâce à l’association "La Mémoire de Croissy"

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Diocèse de Versailles

Eglise de France

newsletter