Paroisse Saint-Léonard de Croissy-sur-Seine
http://eglisecroissy.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=10

Etapes de la vie chrétienne



Rencontrer Jésus

 

12 juin 2015 2015 par Paroisse Saint-Léonard

Une opportunité de rencontrer Jésus, de mieux le connaître, de prendre conscience qu’il peut changer une vie.

Construit autour de questions, le sitejesus.catholique.fr propose des réponses sous différentes formes :
- question
- œuvre d’art,
- prière
- vidéo
- témoignage vidéo

Des témoignages vidéo dévoilent comment la rencontre avec Jésus peut changer et bouleverser une vie. Chacun est invité à une découverte progressive, à un parcours personnel selon la forme qui le touche : texte, vidéo, œuvre d’art, prière.

Le site jesus.catholique.fr est un projet porté par la Conférence des évêques de France.



 


Se confesser

 

20 décembre 2015 2015 par Anne Gilbert , Marc Valette , Olivier d’Erceville

Le Christ qui nous aime, nous relève chaque fois que nous avons succombé : Il a confié à ses apôtres et à leurs successeurs le pouvoir de donner son pardon.

Les confessions individuelles

A partir du 5 janvier 2016, elles ont lieu à l’église Saint Léonard, le mardi après la messe, le mercredi de 18h30 à 19h et le samedi de 11h30 à 12h.

Les célébrations pénitentielles avec confessions
individuelles

Elles sont organisées avant les grandes fêtes. Le calendrier de ces célébrations est annoncé dans la rubrique "Actualité".

Se préparer à recevoir le sacrement de réconciliation : faire son examen de conscience

1- Envers mon prochain

M’arrive-t-il de juger les autres ?
Et d’être intransigeant envers eux ? ...
Les manquements à la charité : tout le monde en fait... que ce soit :

  • En médisance ; même si c’est la vérité...
  • En calomnies ; en disant des choses fausses ou inventées...
  • En fait ; détruire la réputation de quelqu’un d’autre...

Peut-être existe -t-il des rivalités malsaines, des chicanes interminables entre nous ou avec d’autres.
Peut-être refusais-je de pardonner aux autres, pour le mal qu’ils m’ont fait...

M’arrive-t-il d’être une cause de scandale : un mauvais exemple pour ceux qui me regardent vivre.
Peut-être m’arrive-t-il de rougir de ma foi de l’Église ?
Ai-je honte d’être un témoin auprès de ceux qui m’entourent même si je risque de faire rire de moi...
Les injustices : peut-être m’est-ce arrivé de prendre ce qui ne m’appartient pas, de ne pas donner mon plein rendement au travail ou encore d’inciter les autres à faire semblant de travailler, à ne pas faire de zèle ?
M’arrive-t-il de refuser de rendre service ou de secourir quelqu’un qui est mal pris sur ma route ?
Est ce que je remplis correctement mes devoirs d’époux ou d’épouse ?
Il faut savoir se parler, apprendre à se pardonner, s’entraider dans les moments difficiles, pour les tâches moins agréables...

Comme parent : ai-je pu négliger mes obligations envers mes enfants ? Voir à leur donner une bonne éducation scolaire en premier lieu, mais aussi chrétienne ou religieuse...?
Ai-je veillé à leur communiquer les principes fondamentaux de notre religion : de l’Évangile, de l’Église ?

Ne pas respecter l’autre tel qu’il est : peut-être m’arrive-t-il d’éprouver de la jalousie à l’égard des autres ?

2- Soi-même

M’arrive-t-il d’être impatient ? Un rien me fait grimper dans les rideaux.
D’être agressif ? De me mettre en colère : je perds le controle, je fais tout sauter autour de moi...
De me laisser aller au découragement, voire même : verser dans le désespoir : alors, tout m’apparaît noir... j’ai l’impression que tout est fini...
Suis-je de mauvaise humeur ? Et ainsi je fais souffrir les autres ?
M’arrive-t-il de me détester, alors que le Seigneur nous demande d’aimer son prochain comme soi-même...
De refuser de se pardonner à soi-même : c’est bien trop grave ce que j’ai fait... J’oublie que Dieu m’aime et qu’il est infiniment miséricordieux. Mais alors, pourquoi ne pas me pardonner, si Lui, le Seigneur, me pardonne toujours...

M’arrive-t-il d’abuser de ma santé : en me couchant à des heures impossibles, sans raison valable, alors que la santé est un don de Dieu.
M’abandonner à la boisson, à la drogue : ainsi, je ruine ma santé et je prive souvent mes proches. Puis-je dire que je suis un égoïste : je ne vis que pour moi-même.
Égocentrique : je m’arrange pour être le centre d’attraction, je m’organise pour que tout le monde soit à mon service...

M’arrive-t-il de mettre ma foi dans les horoscopes, de consulter des voyants ; en fait, tous ceux qui prédisent l’avenir, plutôt que de placer ma Foi en Dieu ?

De me plaindre : on sait bien, c’est toujours à moi que ça arrive ces choses là... Je suis vraiment tanné ! Ça va toujours mal !

De faire des critiques négatives : passer son temps à détruire ce que font les autres, par exemple.

Peut-être m’arrive-t-il de détruire mon Église par différents propos destructifs et non constructifs. Suis-je de ceux qui parlent en mal de l’Église, des représentants de Dieu, et des prêtres. Je ne vois que des défauts en eux. Et pourtant, c’est le Seigneur qui les as choisis et créés tout comme moi. Suis-je sans défauts ?... Sans péchés ? ... Qui suis-je pour leur lancer la pierre ?... Si je les encourageais au lieu de les détruire ainsi en déblatérant sur leur compte...

3- Contre Dieu

Peut-être m’arrive-t-il de :
Me révolter contre Dieu : quand cela ne va pas comme je veux...
Manquer d’abandon à la Providence : je passe mon temps à m’inquiéter... à savoir : qu’est ce qui va m’arriver ?
Manquer d’acceptation à la Volonté de Dieu : je refuse de vivre dans la Foi ce que le Seigneur permet dans ma vie de tous les jours...
Manquer de Foi : qu’est ce que Dieu peut faire là-dedans...?
Douter de l’amour de Dieu : j’ai l’impression que Dieu ne m’aime pas. De sacrer... ou de Blasphémer... je n’arrive pas à contrôler ma langue...

D’être suffisant : je n’ai pas besoin de Dieu et des autres dans ma vie ; je peux très bien me débrouiller tout seul.
Qu’en est-il de ma pratique religieuse ?
Ma vie de prière, mes cœurs à cœurs avec Dieu, qu’en est-il ? Ai-je oublié le Seigneur bien souvent ?
M’arrive-t-il encore de faire pénitence ? Ou de jeûner ?
Peut-être m’arrive-t-il encore de pratiquer le culte de l’idolâtrie sans trop m’en rendre compte ? Qui a la première place dans ma vie ? Est-ce vraiment Dieu ? Ou encore... l’argent ? Le sexe ? Les sports ? Le travail ? La télé ? Ou autre ? ...



 


Préparer sa 1ère communion

 

25 mai 2017 2017 par Marc Valette , Olivier d’Erceville

La préparation à la première communion s’envisage quand l’enfant participe
régulièrement à la messe et a le désir de recevoir le Corps du Christ.
Deux années de catéchèse sont nécessaires et la présence des enfants est indispensable à toutes les séances prévues.
Il est bon que les parents s’impliquent en accompagnant notamment leurs enfants à la messe dominicale toutes les semaines.

Chez l’enfant, la première communion vient après une préparation au catéchisme. L’enfant apprend les grandes étapes de la vie de Jésus et une première approche de la messe. La préparation se passe dans votre paroisse ou à l’école, s’il est dans une école catholique.

La première communion est une décision personnelle. Pour aider l’enfant dans son choix les catéchistes et le père Guillaume Boidot se rencontrent, discutent et réfléchissent ensemble.

L’enfant et l’adulte doivent s’interroger : " comment vais-je vivre ma communion dans ma vie de tous les jours ? " La première communion inaugure en effet beaucoup d’autres communions.

Lorsque la décision est prise, il faut compter un an de préparation avec une journée de retraite. Il est bon que les parents s’impliquent pendant cette période. Ils peuvent parler à leurs enfants qui ont besoin de connaître leur position sur la question.

Par ailleurs, pour le bon fonctionnement de notre organisation du catéchisme, nous avons besoin de votre aide :

  • en vous engageant comme catéchiste,
  • en apportant une aide ponctuelle (pour de petits travaux manuels)
  • en faisant du pédibus enfants le mardi à 16h45 :
    • depuis l’école Leclerc (Croissy) jusqu’à la salle Kuehn
    • depuis l’école Jules Verne (Croissy) jusqu’à la salle Kuehn
  • en aidant à maintenir un climat de calme pendant la catéchèse du père Jean-Michel le mardi de 17h à 18h (nous avons besoin de 6 adultes chaque mardi caté)


 


Préparer sa confirmation

 

11 juin 2013 2013 par Marc Valette , Olivier d’Erceville

La Confirmation fait de chaque chrétien, par le don de l’Esprit Saint, un envoyé dans le monde et un témoin de l’Évangile. La Confirmation peut se recevoir à tout âge.

Pour les jeunes

La Paroisse propose le Sacrement de Confirmation aux jeunes lycéens dans le cadre de l’aumônerie.

La Confirmation comme tout sacrement, est un signe visible de l’amour de Dieu pour tous, qui permet de prendre conscience que c’est Dieu qui nous a aimés en premier.

La Confirmation est un des trois sacrements d’initiation, avec le Baptême et l’Eucharistie, au cours duquel chacun reçoit l’Esprit Saint et les sept dons qui permettent de grandir dans la Foi de l’Église.

Pour les autres baptisés

Prendre contact avec M. le Curé.

La Profession de foi

La profession de foi est proposée dans le cadre de l’Aumônerie aux jeunes collégiens de 5ème. Le parcours de l’année leur permettra de cheminer vers une affirmation personnelle, consciente et réfléchie de leur Foi.

Profession de Foi des 2ndes

Les jeunes de 2nde ayant fait leur Confirmation en 5ème pourront aussi faire une démarche spécifique vers cette affirmation de leur Foi devant la Communauté.



 


Recevoir le sacrement des malades

 

10 juin 2013 2013 par Marc Valette , Olivier d’Erceville

Au coeur même de la maladie, de la souffrance, parfois du désespoir, chacun peut demander au Christ la force et la grâce de mieux vivre ce temps d’épreuve.

Visite et communion à domicile

- Des paroissiens peuvent visiter à domicile et
porter la communion à toute personne malade,
immobilisée ou âgée ne pouvant participer à la
messe.

- D’autres peuvent accompagner à pied ou en voiture
les personnes à mobilité réduite.

- M. le curé peut également leur rendre visite
et célébrer le sacrement de la réconciliation
(confession).

Si vous êtes dans ce cas, contactez le secrétariat
paroissial.



 


Célébrer des funérailles

 

28 septembre 2018 par Marc Valette , Olivier d’Erceville

Il est douloureux de voir partir ceux qu’on aime et il est bien difficile de comprendre et d’accepter une telle séparation.

La prière de l’Église est d’un grand réconfort car
elle apporte la certitude qu’une autre vie commence
auprès de Dieu, une vie qui ne finira pas.
S’adresser aux Pompes Funèbres de votre choix qui conviendront
d’une date avec M. le Curé, et en parallèle à l’accueil
au presbytère.

Une équipe de paroissiens informe et aide les
familles à la préparation de la célébration.



 


Besoin d’une visite

 

10 juin 2013 2013 par Marc Valette , Olivier d’Erceville

Découvrir…Redécouvrir le Christ.
Parfois nous sentons un appel qui nous attire vers Dieu.

Nous n’avons pas eu la chance de grandir dans un environnement de foi où les hasards de la vie nous ont éloignés du Christ qui nous guide et nous conduit à Dieu.
Ce cheminement nous est ouvert et nous pouvons l’entreprendre grâce à un accompagnement personnalisé.
Si comme beaucoup vous décidez de démarrer cette belle aventure et rejoindre la communauté des chrétiens, n’hésitez pas à contacter un paroissien que vous connaissez ou à prendre contact avec M. le curé.



 


Demander une messe

 

4 juin 2015 2015 par Olivier d’Erceville

Pourquoi faire célébrer une messe ?

La messe est une eucharistie, c’est-à-dire une action de remerciement, de louange et de joie. Toute messe est célébrée pour le monde entier, mais l’Église a reconnu au célébrant la possibilité de joindre à cette intention générale telle ou telle intention particulière. Cela signifie que vous pouvez demander à un prêtre de porter, auprès du Seigneur, certaines de vos intentions au cours de la messe.

https://youtu.be/Y9sPGNQVjg4
On peut demander une messe :

• Pour ses défunts : vous demandez à Dieu de les accueillir auprès de Lui dans sa lumière. C’est pour vous et vos proches le meilleur moyen de conserver bien vivante leur mémoire.

• Pour ses proches : parents, enfants, amis, voisins... Vous demandez à Dieu de les aider à passer un moment difficile : maladie, échec, difficultés familiales...

• En action de grâce : tout simplement pour dire merci.

Pour faire votre demande, contacter Mr le curé.



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://eglisecroissy.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=10
Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Diocèse de Versailles

Eglise de France

newsletter